Night Kids

Ce forum est désormais clos, rendez vous à cette adresse : http://www.night-kids.1s.fr sur notre nouveau forum :)
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [RP Drift] Skid Dimension By Burnout

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Burnout
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 233
Date d'inscription : 25/03/2008
Localisation : Bastia (Corse)

MessageSujet: [RP Drift] Skid Dimension By Burnout   Sam 17 Mai - 1:10

Préface


Bonsoir à tour!

Notre confrère Leirachy de la team KoD a inventé un concept pour le moins original: Le Role Play Drift. Tous les amateurs de MMORPG (et comme vous êtes tous des geeks ici, j'aurais pas besoin d'expliquer) connaissent bien le Role Play, puisque chaque jeu en acceuille des centaines (sûrement des milliers pour WoW). Mais le RP Drift, ça je n'en avait jamais entendu parler! Le RP sur des jeux de caisses tout court n'est déjà pas commun à ma connaissance.

Enfin bref, vous avez deviner le principe, le but est d'écrire un scénario à partir de notre expérience du jeu. Vous trouverez de très bons récapitulatifs des règles du RP sur le net, je ne vais pas en faire ici.

Tout ça pour dire que l'idée m'a énormément séduit, et que j'ai tout de suite été énormément inspiré. Ne pouvant plus contenir toutes les idées qui me venaient à l'esprit, j'ai décidé de les coucher par écrit: ainsi est né mon Role Play - miniRoman Skid Dimension.

Il est vrai qu'il est très difficile de passer sur ce terrain après un certain manga (Initial D pour ne pas le citer) qui a déjà couvert tout le panel de possibilités scénaristiques offertes par l'univers du Touge. Néanmoins, mon héros n'a rien à voir avec le célèbre Takumi, tout comme le cadre dans lequel se déroule l'action. J'ai essayé de me détacher au maximum de ce manga pour proposer une aventure unique basée sur ma propre expérience du Touge, pour l'instant uniquement résumée à des jeux vidéos, à des forums et à ma conduite accompagnée. Eric est donc un héros créé à mon effigie, que j'ai tout de même légèrement transformé pour qu'il corresponde aux exigences de l'histoire.

En espérant que vous passerez un bon moment en lisant l'histoire d'Eric, bienvenue dans la Skid Dimension Wink


Burnout

EDIT: Merci de rester dans l'esprit du RP si vous postez des commentaires. Les posts complètement gamins et débiles comme celui de Anneza seront supprimés sans préavis. Les auteurs passent du temps pour inventer et mettre au propre leur histoire: merci de respecter leur travail.

Sommaire


Chapitres 1,2,3,4: En dessous de ce post
Chapitre 5: Page 2 (Fin)
Chapitre 6: Page 4 (début)
Chapitre 7: Page 4 (fin)
Chapitre 8: Page 6 (début)
Chapitre 9: Page 6 (fin)
Chapitre 10: Page7 (en-tête)

_________________



Dernière édition par Burnout le Ven 30 Mai - 21:54, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Burnout
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 233
Date d'inscription : 25/03/2008
Localisation : Bastia (Corse)

MessageSujet: Re: [RP Drift] Skid Dimension By Burnout   Sam 17 Mai - 1:11

Chapitre 1: Le Nouveau Départ



Eric gara la voiture sur le parking et tira le frein à main pour l'immobiliser. Après avoir coupé le contact, il respira un grand coup pour se libérer du stress accumulé puis se tourna avec anxiété vers l'examinateur assis sur le siège passager. Il fixait d'un air grave la feuille de notation, tout en cochant quelques cases par ci par là. Après une attente qui lui sembla durer une éternité, Eric vit enfin les lèvres de l'homme bouger:
_ « C'est bon. » dit-il d'un air solennel.
Ces 2 mots retentirent en boucle dans la tête d'Eric qui ne parvenait pas à en croire ses oreilles.
_ « C'est bon?! »
_ « Oui, tu as ton permis » répondit l'examinateur sur le même ton désintéressé qu'il employait depuis le début.
Eric ne parvenait pas à contenir sa joie, il avait envi d'exploser, de sortir de la voiture et de se mettre à courir sur le parking en criant tout son soulagement. Pourtant, il se contenta de saisir d'une main tremblante le papier blanc que lui tendait l'homme et sortit de la voiture en lançant un dernier « merci ».
_ « Pour les démarches administratives, voit avec ta monitrice d'auto-école. » ajouta l'examinateur derrière lui, mais Eric l'entendit à peine. Décidément, ce jour était unique! Voilà plusieurs années qu'Eric l'attendait avec impatience, le jour où enfin il aurait son permis, véritable passeport vers le monde, vers la liberté, mais surtout vers la conduite et le sport automobile qui l'ont toujours passionnés. Il lui semblait que sa vie prenait un nouveau départ, qu'elle commençait maintenant et qu'elle allait révéler tout son sens à partir de ce jour. Après un rapide passage au bureau de l'auto-école où Eric écouta d'une oreille distraite les directives pour les démarches administratives, il prit immédiatement le chemin du lycée où sa classe faisait cours en ce moment même, attendant la grande nouvelle de son résultat à l'examen.

La porte s'ouvrit à la volée, interrompant le professeur de Géographie dans son monologue sur la mégalopole japonaise, Eric apparut sur le seuil, brandissant fièrement la feuille blanche attestant de sa réussite à l'examen national du permis de conduire, et entra dans la salle sous un tonnerre d'applaudissements de ses camarades. Le professeur, sûrement conscient de l'euphorie que provoque une telle nouvelle, ne fit pas de remarque sur cette interruption et félicita même le nouveau conducteur. Eric traversa la pièce et alla s'assoir sur une chaise prêt de la fenêtre, sa place habituelle puisqu'offrant une vue sur la montagne surplombant la ville. Eric avait beaucoup conduit sur les routes de cette montagne lors de sa conduite anticipée, non seulement pour apprendre les rudiments du maniement du volant mais aussi et surtout car il les appréciait pour leur calme, leur paysage, et leurs trajectoires... Mais ce dernier point, il se gardait bien de le cacher à ses parents.
_ « Eric! Hé oh Eric! Tu as eu ton moment de gloire mais ce n'est pas pour autant que je t'autorise à rêvasser en cours! » s'exclama le professeur devant lui.
Pourtant, Eric ne parvenait pour le moment pas à penser à autre chose qu'aux nouvelles perspectives et aux nouveaux horizons qui s'offraient à lui. Et pour cause, cette heure de géographie lui parue tout particulièrement longue et interminable... Et il en sera pareil pour tout ce qui le séparera de ses premières heures seul au volant! Au volant de quoi d'ailleurs? Il lui manquait toujours une voiture! Enfin plus pour longtemps puisque son père lui avait promis qu'il l'aurait le jour même où il réussirait son examen. D'ailleurs, Eric n'arrêtait pas de penser à cela aussi: quelle pouvait bien être cette voiture? Il n'avait pourtant j'avais vu son père regarder les annonces, ni se déplacer pour en essayer une, ni même... La sonnerie retentit et interrompit Eric dans ces réflexions, le ramenant instantanément à la réalité.

En rangeant ses affaires, il se rendit compte qu'il n'avait absolument rien pris du cours, ce qui n'était pas très malin maintenant qu'il s'en rendait compte... Il se leva, lança un « Au revoir » radieux à son professeur et se dirigea vers la sortie. Après tout, il avait son permis, et rien ne pouvait venir ne serait-ce qu'altérer son euphorie du moment! Tandis qu'il rejoignait le couloir, toute sa classe l'encercla pour le féliciter une fois de plus et lui poser des questions sur le déroulement de son examen. Loin d'être déranger par toute cette considération, il répondit à toutes les questions avec une certaine fierté. L'examen n'avait vraiment pas été chose facile, il avait eu droit à une légère bruine et aux manœuvres les plus contraignantes. Soudain, il se sentit tiré en arrière et une main lui ébouriffa ses cheveux châtains et fins devenus assez long depuis quelques mois :
_ « Ah sacré Eric! Alors tu l'as enfin eu! Il ne manquait plus que toi! »
Eric était le plus jeune de sa classe, puisque né en fin d'année, et ressentait une certaine frustration vis à vis de cela.
_ « Héhé, tu as vu ça? Du premier coup en plus! Pas comme un certain Pierre... » répliqua-t-il sur le même ton amical.
_ « Roh ça va hein... De toute façon on va bien voir ce que tu vaux, si on allait conduire ensemble demain pour fêter ça? »
_ « Euh... je ne sais pas si je pourrais, en plus on a beaucoup de boulot! »
_ « Roh allez fait pas l'élève sérieux, c'est ton premier jour en tant que conducteur alors faut fêter ça! En plus on est samedi demain, on a qu'à aller se boire un coup à St Florent, de l'autre côté de la montagne! »
_ « Mouai ça me tente bien! Qui d'autre vient? »
_ « Je ne sais pas... Tu veux que je demande? Au fait tu va avoir quoi comme voiture alors? »
_ « Aucune idée, mon père me fait la surprise... »
_ « Aïe! Une surprise du père, t'es sûr que c'est bon ça? »
_ « Ya qu'à espérer... »
_ « Ouaip! Bon allez je te laisse je dois filer, on se tiens au courant! »
_ « Sans problème! »
Souriant à l'idée de l'agréable journée qui se profilait pour le lendemain, Eric rentra chez lui au pas de course, pressé d'annoncer la nouvelle à ses parents mais aussi et surtout de découvrir la fameuse voiture que lui avait réservé son père.

_________________



Dernière édition par Burnout le Sam 31 Mai - 12:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Burnout
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 233
Date d'inscription : 25/03/2008
Localisation : Bastia (Corse)

MessageSujet: Re: [RP Drift] Skid Dimension By Burnout   Sam 17 Mai - 1:11

Chapitre 2: Une Double Surprise


Eric se tenait devant la porte de sa maison, réflechissant au meilleur moyen d'annoncer la nouvelle à ses parents. Devait-il jouer la comédie? Rentrer avec une grise mine et leur faire croire qu'il avait raté son examen? Ou bien devait-il rentrer en trombe en criant sa joie? Il fit un bond quand la porte s'entrouvit devant lui et que le visage de sa mère passa par l'embrasure.
_ « Ah il me semblait bien t'avoir entendu... Mais que fais-tu planté là devant la porte? »
Eric plongea dans le hall d'entrée sans dire un mot.
_ « Oulala, on dirait que ça va mal mon chéri... tu l'as raté? »
Toujours muet, Eric prit directement la direction de sa chambre et se laissa tombé sur le lit, complètement abattu. Sa mère vint s'assoir à côté de lui et se mit à lui caresser les cheveux tout en contemplant ses yeux marrons d'habitude rieurs.
_ « Oh tu sais c'est pas bien grave » le consola-t-elle, « tu l'aura la prochaine fois... Qu'est-ce qui a foiré? »
Ne pouvant résister plus longtemps, Eric ne put s'empêcher de laisser naître un sourire sur ses lèvres. Comprenant qu'il ne pourrait plus se retenir, il se leva d'un bond et brandit son attestation sous le nez de sa mère avec un grand « TADAAAAA » victorieux. L'expression de cette dernière changea alors du tout au tout. Elle se leva à son tour et le félicita d'une mine radieuse:
_ « Je savais que tu réussirais, il n'y avait pas de raison! Félicitations mon fils! »
Son père entra tandis qu'ils s'étreignaient pour partager leur joie:
_ « Que se passe-t-il? J'ai crû comprendre qu'on avait une bonne nouvelle à m'annoncer! »
Eric lui tendit son attestion en guise de réponse. Son père la lut et le félicita à son tour en lui ebouriffant les cheveux. Décidément, la coupe d'Eric ne ressemblait plus à rien maintenant...
_ « Bienvenue chez les conducteurs fiston! » ajouta son père.
_ « Pas encore papa, il me manque une voiture... » répondit Eric en lançant un sourire entendut.
_ « Quelle voiture? C'est pas notre problème ça, tu es majeur maintenant! ».
Eric fut stupéfait par cette réaction, et commençait à afficher une certaine déception. Il se détendit quand il vit le sourire complice de son père et entendit sa mère glousser derrière lui.
_ « Très drole, tu m'as fait peur! »
_ « C'est toi qui a commencer à jouer la comédie! » lui fit remarquer sa mère dans la continuité de son rire.
Quoiqu'il en soit, Eric était soulagé et bouillait à présent de découvrir quelle voiture on lui avait réservé. Jusqu'à présent, il s'était surtout soucié de son examen et n'avait pas vraiment réfléchit à la chose, mais maintenant qu'il était à quelques minutes de la révélation, il ressentait une hâte insoutenable et ne tenait plus en place.
_ « Bon, et bien en voiture tout le monde! » s'exclama son père en affichant toujours ce sourire complice.
Eric dévala les escaliers de son immeuble et traversa le parking en courant jusqu'à la voiture de ses parents, une classique familiale de marque française. Il sautillait devant la portière en attendant que ses parents, qui prenaient évidemment tout leur temps pour savourer le plaisir de voir leur fils dans cet état, se décident à le rejoindre. Le bruit si particulier des verrous des portières se fit enfin entendre et Eric s'engouffra à l'intérieur du véhicule.

Les embranchements et les habitations se succédaient derrière les vitres de la voiture, qui se dirigeait vers une destination qu'Eric ne parvenait pas à déterminer. Pourquoi était-ce si loin? Que lui préparait son père? Eric pensait que la voiture était simplement garée sur le parking de son immeuble ou un peu plus loin pour qu'il ne la voye pas, pas à des kilomètres de chez lui. Finalement la voiture ralentit et Eric quitta des yeux la montagne qu'il ne cessait de contempler depuis leur départ. Une villa à la couleur unique à mi-chemin entre le rose et le orange se dressait devant eux. Il l'aurait reconnu entre mille: celle de ses grands-parents! Ainsi, c'était ici qu'était caché la voiture depuis le début! Maintenant qu'il y pensait, il était vrai que cela faisait un moment qu'Eric ne rendait plus visite aux parents de son père. Voici donc la raison! Le véhicule s'immobilisa à côté de la vieille Bmw de son grand-père, une voiture qui ne roulait que très rarement, et la petite famille mis enfin les pieds à terre. Les grands-parents attendaient au balcon et saluèrent de la main les nouveaux arrivants qui prenaient la direction de la porte d'entrée. Au passage, Eric put noter que la porte du garage était fermé et que la Bmw stationnait à l'extérieur. Décidément, ils voulaient garder le suspens jusqu'au bout! Son père tapa à la porte et sa grand-mère leur ouvrit avec un grand sourire, suivit de prêt par son mari de longue date:
_ « Bonjour mes chéris! » les acceuillit-elle les bras grands ouverts.
Une fois les bises habituelles échangées, Louis, le grand-père d'Eric que ce dernier appréciait tout particulièrement, ne put s'empêcher d'engager directement la discussion sur le thème principal:
_ « Je pense avoir deviner la raison de votre présence ici! » dit-il en lançant un clin d'oeil à Eric.
_ « Et oui » répondit ce dernier, « j'ai réussi mon permis! Et du premier coup, comme toi! ».
Eric en savait long sur le passé de son grand-père, ancien célèbre pilote de course à la retraite depuis longtemps maintenant. Passionné de sport automobile, Eric ne ratait jamais l'occasion de lui poser des questions sur ses courses passées et sur son expérience en tant que pilote.
_ « C'est bien mon petit, je suis fier de toi! »
C'était le plus beau compliment qu'Eric pouvait recevoir de son grand-père! Le fait qu'un ancien pilote puisse être fier de lui lui mettait le baume au coeur. Après s'être fait féliciter également par sa grand-mère, Louis lui lança:
_ « Et bien, il me semble que l'on a quelque chose pour toi! »
Cette fois, le clin d'oeil qu'il fit fut pour le père d'Eric.
_ « Allez fiston, je pense que tu as assez attendu, il est temps d'aller essayer ta nouvelle, ou plutôt ta première voiture! ».

C'était enfin le moment de vérité! Tous les 5 se tenaient devant la porte du garage qui commençait à peine à s'ouvrir d'une lenteur éxagérée, à croire que cela était fait exprès pour faire durer encore plus l'attente! Eric eut tout le temps de voir se dessiner progressivement, de bas en haut, les contours arrières de sa voiture. La première chose qu'il aperçut fut les pneus, de larges gommes dignes des meilleures sportives. Mais quelle pouvait être cette voiture pour être chaussé avec de telles merveilles? La deuxième chose qu'il vit fut la double sortie d'echappement, qui allait d'ailleurs parfaitement avec les pneus. Avec la couleur qui apparut ensuite, le jaune métallisé aggressif d'une voiture tout droit sortie du concessionnaire, Eric commençait à ne pas en revenir! La plaque d'immatriculation l'interpella tout particulièrement: « WW », c'était donc une voiture neuve? Enfin les phares caractéristiques d'une voiture qu'il connaissait apparurent, suivis des 4 anneaux de la marque qui confirmèrent ses pensées. Lorsque la porte fut complètement ouverte, Eric avait déjà plaqué ses mains sur sa bouche: il se tenait devant une magnifique Audi S4 neuve.
_ « Elle te plait » lui demanda son grand-père?
Eric en était sans voix, il n'osait ni bouger, ni parler, ni détacher ses yeux de la merveille qui se tenait devant lui. Il n'en revenait pas, et avait peur de se réveillé d'une minute à l'autre dans la voiture de ses parents. Son père s'avança et toucha le coffre de l'Audi:
_ « Voilà la nouvelle folie de ton grand-père, il est complètement fou de s'offrir un truc pareil à son âge! »
_ « Roh tu va pas recommencer! Je suis pas encore bon à jetter! Et puis c'est une voiture tranquille et agréable, parfaite pour moi et mamie! »
Si Louis avait garder son esprit de pilote et sa passion pour les voitures, son fils lui ne partageait en revanche pas du tout les mêmes intérêts. En fait, c'était même l'inverse complet: le père d'Eric voyait dans les voitures un danger constant, et les considérait comme des engins de mort. En attendant, Eric, lui, était complètement perdu. En même temps, il commençait à se douter qu'une telle merveille ne pouvait pas être pour lui...
_ « Elle est magnifique Pépé! Une vraie merveille! » parvint-il enfin à articuler.
Son grand-père sourit à cette remarque, mais Eric ne savait pas si c'était pour l'admiration qu'il portait à sa voiture ou pour la tête d'ahuri qu'il affichait en ce moment.
_ « Mais... Je pensais qu'on venait chercher ma voiture moi... ».
Eric ne put retenir cette dernière remarque, qu'il se reprocha immédiatement.
_ « Ne t'inquiète pas fiston » répondit son père, « elle est juste derrière toi! ».
Eric se retourna, mais ne vit aucune voiture...
_ « Ou ça? » demanda-t-il alors, légèrement frustré.
_ « Juste là... » précisa son grand-père en pointant du doigt sa vieille Bmw garé dans l'herbe du jardin.

Eric tressaillit à cette révélation. CETTE voiture? C'était cette épave qu'ils voulaient lui faire conduire?! Décidément, il ne comprenait plus rien à cette journée. Qu'espéraient-il qu'il fasse avec un tacot pareil? Ce qui constituait à présent l'ancienne voiture de son grand-père était en fait un très vieux modèle de 325i datant de 1989, l'année de naissance d'Eric. Ce dernier parvenait d'ailleurs difficilement à cacher sa déception: sans attendre une voiture de dernière génération, il avait au moins espéré un véhicule un minimum récent et en bon état! Eric était d'autant plus abasourdi par une telle nouvelle qu'il savait que son père détestait les voitures dangeureuses, et cette Bmw était le danger public numéro un!
_ « Papa? Tu es sûr que... »
_ « J'ai pas eu le choix fiston » le coupa son père. « Je n'avais pas les moyens financiers d'acheter une voiture et... »
_ « Et je tenais absolument à ce que tu en hérites » acheva Louis. « J'ai acheté cette voiture l'année de ta naissance, c'est une bonne voiture, tu en sera content. »
_ « Je ne t'ai pourtant pas vu rouler avec depuis pas mal de temps pépé » reprit Eric, « tu es sûr qu'elle est en bon état? »
Louis lui répondit par un simple clin d'oeil accompagné d'un sourire en coin énigmatique qu'Eric ne parvenait pas à interpréter. Toute la famille s'approcha pour contempler de plus prêt la nouvelle voiture du jeune conducteur, comme si c'était la première fois qu'ils la voyaient alors qu'elle était là depuis toujours...
Louis tendit les clés au nouveau propriétaire en affichant toujours ce même sourire que seul Eric semblait avoir remarqué. Celui-ci saisit le trousseau puis se tourna vers ce qui constituerait désormais sa voiture, sa compagne quotidienne, son deuxième corps... Il introduit la clé dans la portière côté conducteur, la fit tourner, tira la poignée, puis s'installa à son poste de conducteur sous le regard fier de son grand-père et celui inquiet de son père. Il posa les mains sur le volant, mit le contact, puis fit tourner la clé: Il comprit alors qu'il ne pourrait jamais plus se passer du bruit qui résonna dans l'habitacle...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Burnout
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 233
Date d'inscription : 25/03/2008
Localisation : Bastia (Corse)

MessageSujet: Re: [RP Drift] Skid Dimension By Burnout   Sam 17 Mai - 1:11

Chapitre 3: La vieille 325i


Le premier virage approchait. Eric allait enfin savoir ce que son grand-père conduisait depuis toutes ses années. Il rétrograda souplement d'une vitesse puis commença à braquer le volant; la voiture passa alors la courbe sans problème. Eric avait probablement eu tort de s'inquiéter, cette voiture n'était finalement pas si dangereuse que ça. Bon, en même temps, il ne s'agissait que d'un petit virage de campagne, mais avec toutes les histoires qu'il avait entendu de son grand-père sur le comportement et les dangers de cette voiture, il avait commencé à avoir des doutes sur sa capacité à la conduire. D'ailleurs, ce n'était pas un kilomètre de roulage qui lèverait son inquiétude, bien au contraire. Eric se sentait de plus en plus mal à l'aise dans cette voiture, sans pour autant être capable d'identifier les origines de ce trouble. Etait-ce le fait que le tableau de bord soit orienté vers lui ou bien y avait-il quelque chose de plus profond? En tout cas, il comprit qu'il ne s'y ferait pas rapidement et se rendit compte du manque de connaissance technique qu'il possédait des voitures. Nul doute que son grand-père, lui, saurait immédiatement d'où provenait sa gêne... Mais il n'était pas envisageable de retourner là-bas pour lui poser la question, après tout il se faisait peut-être juste des idées. Il jeta machinalement un coup d'oeil dans son rétroviseur et aperçut la voiture de ses parents qui le suivait toujours depuis le départ de la maison de ses grands-parents. Il aurait été curieux de savoir à quoi ressemblait sa conduite vue de derrière. La voiture était particulièrement nerveuse et ses réactions ne ressemblaient pas à ce qu'il avait l'habitude de conduire, mais il mit ça sur le compte de l'âge du véhicule. Après tout, il n'avait toujours conduit que des modèles récents.

Arrivé sur le parking de son immeuble, Eric eut du mal à garer la Bmw, toujours à cause de cette nervosité à laquelle il n'était pas habitué. Une fois dans l'appartement, son père s'empressa de lui demander avec une once d'inquiétude dans la voix:
_ « Alors? Comment tu l'as trouve? »
_ « Je ne sais pas... » avoua Eric, « Je pense que j'aurais du mal à m'y faire, mais c'est toujours mieux que rien. En tout cas, merci à tous les deux de vous être occupé à me trouver une voiture . »
Son père sourit et l'étreignit brièvement. Eric se rendit alors dans sa chambre et déposa les clés de sa voiture sur son bureau. C'était la première fois qu'il faisait ce geste, et il ne put s'empêcher de contempler le trousseau avec une certaine fierté. Ce dernier était composé de la clé de la voiture et d'un simple porte-clef de la marque qu'Eric se fera une joie d'arborer, puisqu'il s'agissait de celui de Bmw. Après tout, ils n'étaient pas tous censés savoir qu'il s'agissait d'une vieille épave de 89... Et pourtant, malgré l'âge de la carrosserie et l'aspect ringard que lui trouvait Eric, il ne pouvait s'empêcher d'apprécier cette sensation et de se répéter « Ca y est, tu as ta voiture, c'est la tienne! ».

La sonnerie du téléphone retentit alors qu'Eric pianotait le clavier de son ordinateur. Il prit machinalement le téléphone d'une main, répondit à l'appel puis le colla à son oreille sans quitter son écran des yeux:
_« Allô? »
_ « C'est encore moi! » répondit la voix digitalisé de Pierre dans le portable, « Alors c'est bon pour demain? »
_ « Demain? Euh... On a prévu quoi déjà? »
_ « Tu ne te souviens plus? Je t'ai proposé tout à l'heure de faire la route jusqu'à St florent demain, histoire de passer l'après-midi ensemble. »
_ « Ah oui effectivement. Tu as appelé les autres? » demanda Eric.
_ « Euh... Bah oui j'ai appelé Cedric mais il peut pas venir... Et puis euh... C'est tout. »
_ « C'est malin! Tu veux qu'on monte que tous les deux alors? »
_ « Comme tu veux, si ça te dérange et que tu préfère travailler il n'y a pas de problème! »
Eric s'accorda un petit moment de réflexion, puis finit par répondre:
_ « Non je viens, j'ai envi de voir ce que donne la conduite de cette voiture sur cette route. »
_ « Ah oui c'est vrai que tu viens d'avoir ta voiture!! » s'exclama gaiement Pierre, « Alors alors? C'est quoi? ».
_ « Et bien à vrai dire... »
_ « Allez accouche, tu vas pas me faire attendre quand même?! » le coupa la voix excitée de son interlocuteur.
_ « Ah bah tiens, c'est une bonne idée ça! Tu verra demain! » lui répondit Eric sur un ton moqueur.
_ « Roh non tu vas pas me faire ça?! » s'indigna Pierre.
_ « Bon alors à demain 14h sur ton parking! Je te laisse! »
Pierre n'eut pas le temps de répliquer qu'Eric raccrocha le téléphone. Il rigole tout seul en s'imaginant la tête que devait afficher son ami après un coup pareil. La vérité, c'est qu'Eric n'avait pas osé lui avouer quelle voiture on lui avait réservé... Mais il savait bien que cette réaction était puéril, puisque de toute façon il serait bien obligé de montrer sa voiture s'il veut rouler avec! Eric se remit à pianoter sur son clavier, répondant aux message instantanés qu'il recevait de ses contacts internet, pour la plupart des élèves de sa classe. La nuit était tombé sur la ville d'Oria, et le lendemain matin serait consacré aux papiers administratifs pour l'assurance et la carte grise de la voiture.

Eric ralentit, mit son clignotant, puis entra dans la résidence de Pierre par l'étroit portail symbolique d'une propriété privée. Son ami était déjà là et l'attendait, appuyé contre sa Clio garée dans le sens du départ. Ses cheveux foncés, trop courts pour être coiffés, ne réagissaient pas à la légère brise qui soufflait cet après-midi là. Sa barbe naissante lui donnait un air un peu voyou que les filles appréciaient, tout comme sa grande taille d'ailleurs. A sa bouche entrouverte et à son regard rivé sur la 325i, Eric comprit que Pierre était aussi étonné que lui par la voiture qu'il avait sous les yeux. Il immobilisa la Bmw aux côtés de la Clio, tira le frein à main, puis sortit de la voiture. Pierre fixait toujours la 325i et ne semblait même pas avoir remarqué que le conducteur en était sorti. Eric agita une main devant le visage de son ami et se dernier se tourna enfin vers lui:
_« Espèce de salaud! Tu conduis une Bm pour tes dix-huit ans?! » s'écria-t-il sans pouvoir s'empêcher d'afficher un sourire qui effaçait tout ce qu'on aurait pu prendre pour de la colère.
_ « Héhé » ne pu s'empêcher de ricaner Eric malgré le fait qu'il n'éprouvait aucune fierté, « Dommage que ce soit une vieille épave, ça casse tout... »
_ « Oui bah épave ou pas épave, c'est quand même une Bm! » renchérit Pierre.
_ « C'est bien le seul truc qui me réjouit! Apparemment elle te plait. »
_ « Oh c'est juste qu'il s'agit d'une marque prestigieuse, c'est sûr que c'est pas moi qui aurait pu me faire offrir une telle voiture pour mes dix-huit ans! »
_ « Bah, celle-ci ne vaut plus rien, elle date de 1989 après tout... »
_ « Oulah! Si vieille? »
Pierre fit le tour de la voiture et en inspecta les moindres détails. Eric l'imita et se rendit compte qu'il n'avait pas encore prit le temps de faire un bilan de l'état de la voiture, ni même de l'observer attentivement pour voir à quoi elle ressemblait. Il fit quelques pas en arrière et contempla les 4 yeux de la 325i qui regardaient droit devant yeux. Il devait avouer que malgré son âge, cette voiture dégageait encore une aura perceptible, qu'il n'avait cependant jamais ressenti. Etait-ce parce que cette voiture était désormais la sienne?
_ « C'est vieillot, mais ça claque! » lança Pierre de l'intérieur de la Bmw.
Eric n'avait pas du tout vu les choses sous cet angle, mais maintenant qu'il écoutait son ami parler de sa voiture, il ressentait moins de réticence vis à vis d'elle. Il fit lui aussi le tour et la regarda cette fois de derrière. Il était clair que ça avait nettement moins de classe sous cet angle! Cependant, même si ce n'était pas la compagne qu'avait espéré Eric, il sourit en pensant aux réactions des autres personnes qui le verront avec. Finalement, il se pourrait bien qu'il finisse par l'aimer cette 325i... A condition qu'il parvienne à se débarrasser de cette éternelle gêne qu'il ressentait en conduisant et qui ne s'atténuait pas d'un iota! Pierre sortit enfin de l'habitacle et revint vers Eric:
_ « Je suppose que tu es fier de ta Bm! Il est vrai que ça change énormément de ma Clio, elle fait vraiment grise mine à côté! »
A vrai dire, Eric n'en était pas fier avant de voir la réaction de Pierre, mais maintenant il devait avouer qu'il se sentait un peu mieux.
_ « Tu crois que tu t'en remettra? » demanda-t-il, moqueur.
_ « Et bien, je crois qu'en fait je ne pourrais pas lâcher ma Clio pour une telle voiture, mais j'avoue être un peu jaloux. » répondit-il sur le même ton.
Eric se rassit sur le siège conducteur et le réajusta. Il promena pour la première fois son regard sur le tableau de bord et sur tous les détails de l'habitacle, sa perception de la voiture avait vraiment changé! Sans l'aimer pour autant, il était parvenu à ne pas la détester, et c'était déjà énorme! Pierre se pencha sur lui, appuyé sur le toit:
_ « Bon, alors on y va? »
_ « Oki, tu veux partir devant? »
_ « Ouai laisse moi devant, je pourrais au moins dire que je tenais une Bm dans mes rétros avec la Clio! »
Ils rigolèrent tous les 2 à cette réponse, puis Eric mis le contact et démarra le moteur. Pierre se figea alors sur place, puis fit volte-face et riva son regard sur le capot de la voiture.
_ « Qu'est-ce qui t'arrive? » lui demande Eric.
Pierre ne répondit pas tout de suite, puis finit par dire:
_ « Rien... Je me disais juste que ça change énormément de ma Clio! »
Eric eut un petit rire puis enclencha la marche arrière pour laisser le passage à son ami. La Clio passa lentement prêt de lui et sortit de la résidence; Eric partit à sa suite, le sourire aux lèvres en repensant aux paroles de Pierre sur cette 325i.

_________________



Dernière édition par Burnout le Dim 18 Mai - 19:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Burnout
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 233
Date d'inscription : 25/03/2008
Localisation : Bastia (Corse)

MessageSujet: Re: [RP Drift] Skid Dimension By Burnout   Sam 17 Mai - 1:15

Chapitre 4: Un moteur mystérieux


La Clio quitta subitement le rond-point devant Eric par la sortie se dirigeant vers la montagne. Eric la suivait de près, tout en gardant toujours la distance de sécurité minimum, un automatisme directement issu de son permis récent. En revanche, il put remarquer que son ami Pierre ne se donnait pas autant de peine, tant avec les distances qu'avec les clignotants. C'est d'ailleurs ce qui l'avait surpris dans le rond-point précédent, sans pour autant le gêner dans sa conduite. Après tout, il s'était habitué durant ses heures de conduite à rouler derrière n'importe quel conducteur, aussi remarqua-t-il assez rapidement que Pierre ne faisait pas partie des meilleurs... La route commençait à grimper et les virages devenaient de plus en plus prononcés. Ce brusque changement d'environnement était caractéristique des routes insulaires, tout comme l'élévation rapide du terrain. L'île de Cassis sur laquelle vivait Eric était en effet principalement montagnarde, chose qu'il appréciait d'ailleurs tout particulièrement puisqu'il adorait conduire sur des routes irrégulières offrant de magnifiques panoramas. Eric remarqua que le rythme de la Clio commençait à changer, ses prises de virages semblaient plus nerveuses et ses accélérations plus brusques. Pierre commençait-il à s'emballer? Il était vrai qu'Eric avait du mal à se retenir lui aussi, les routes Cassidennes incitaient énormément à un style de conduite se rapprochant plus du pilotage, au sens très amateur du terme dans leur cas. Pourtant, Eric parvenait sans problème à suivre Pierre sans pour autant changer son rythme ou son style de conduite. Etait-ce du à la différence de puissance entre les deux voitures? Il avait du mal à le croire. Comment une épave de 1989, quand bien même elle serait une Bmw, pourrait-elle être plus rapide qu'une voiture de 1995? Néanmoins, les faits étaient là, et il n'avait toujours pas pu utiliser ses deux derniers rapports depuis le début de cette route.

Le virage qui se profilait devant eux constituait l'un des premiers virages vraiment dangereux du col de Siyago, c'est-à-dire le premier donnant sur un précipice sans fin au fond duquel coulait paisiblement la rivière du même nom. La voiture arriva dans la courbe et Eric braqua plus intensément que d'habitude pour virer des 160° qu'elle représentait. C'était la première fois qu'il prenait un virage aussi serré avec sa 325i et la gêne qu'il ressentait depuis le début prit alors une tout autre ampleur, comme si elle allait enfin révéler sa vraie nature. Malheureusement, elle revint à son « état normal » une fois la courbe passée. En revanche, ce qui était moins normal, c'est l'avance importante qu'avait pris la Clio pendant ce bref instant. Etait-ce parce que Eric avait pris le virage trop lentement sous l'effet d'une quelconque peur des réactions de la voiture? Non, il y avait autre chose: Pierre appuyait encore plus sur l'accélérateur, surement davantage excité par le virage qu'ils venaient de passer. Quoiqu'il en soit, c'était à présent une ligne droite qui s'étendait devant eux, et la Clio était déjà à mi-chemin de la courbe suivante. Qu'à cela ne tienne, Eric avait enfin l'occasion de passer l'avant-dernier rapport et de briser cette monotonie que lui imposait le rythme lent de Pierre. Et pour se libérer un peu plus d'une frustration qu'il ne ressentait d'ailleurs que depuis quelques secondes, c'est-à-dire depuis l'instant où la Clio était apparu loin devant, Eric écrasa littéralement l'embrayage et passa la vitesse avec une brusquerie dont il n'avait jamais fait preuve avec une boîte de vitesse. Et puis après tout, personne n'était sur le siège passager pour lui reprocher son manque de souplesse, il conduisait seul maintenant. C'est vrai ça! Il était libre de conduire comme bon lui semblait, du moment qu'il était seul sur la route. C'était aussi ça la liberté qu'il recherchait en passant son permis! Il alluma la radio et appuya un peu plus fort sur l'accélérateur, puis fut littéralement déboussoler par ce qui se passa: non seulement cette fameuse gêne grimpa à nouveau d'un cran, mais en plus il remonta la Clio en quelques secondes et entama le virage suivant collé à son pare-choc arrière! Il passa d'ailleurs toute la courbe dans cette position, et se dit qu'il allait finir par pousser la Clio. Dans la crainte que cela finisse par arriver, mais surtout parce qu'il commençait à se prendre au jeu, Eric se déporta sur la gauche et écrasa l'accélérateur. Comme il exécutait cette fois la manœuvre avec un rapport inférieur, la sensation fût encore plus forte que précédemment et Eric fut plaqué au siège. Il ne prêta aucune attention à la Clio lorsqu'il passa à côté d'elle comme si elle était à l'arrêt puis se rabattit juste devant elle dans la continuité du braquage pour le virage suivant, aussi sec que les deux précédents. Il se rendit compte en se détendant qu'il avait serré inhabituellement fort le volant durant toute la durée du dépassement. Néanmoins, bien que détendu, il n'avait aucunement l'intention de réduire son rythme pour se réadapter à celui de la Clio et accéléra au contraire un peu plus dans le virage suivant.

Eric jeta un coup d'œil à ses rétroviseurs et se rendit compte que Pierre n'y figurait plus. Bien qu'il s'attendait à le distancer, il fut surpris par la rapidité à laquelle la Clio avait disparu de son champs de vision. Depuis combien de virages l'avait-il dépassé? Deux ou trois au maximum, ce n'était vraiment pas beaucoup... Quoiqu'il en soit, Eric décida de réduire l'allure; non seulement pour attendre son ami, mais aussi et surtout car la gêne se faisait trop forte et trop insupportable à cette vitesse sur une telle route. Il avait l'impression qu'accélérer davantage avec la 325i aurait des conséquences désastreuses... Pourtant, même s'il n'avait jamais rouler à une telle vitesse avant, il savait qu'il ne ressentirait pas ce malaise avec les autres voitures qu'il avait eu l'occasion de conduire. La seule façon de s'expliquer cette peur de la Bmw fut le qualificatif « dangereux » qu'avait un jour employé son grand-père en parlant d'elle... Néanmoins, il doutait que cela puisse avoir un tel impact sur sa conduite de la voiture, mais il ne trouvait pas d'autres explication.

Cela faisait un petit moment qu'Eric roulait à allure réduite, et la Clio ne réapparaissait toujours pas. Parvenu en haut du col, il prit la décision de faire une pause sur l'aire de repos aménagé pour attendre son ami, se reposer de la montée épuisante et admirer le magnifique paysage offert par l'altitude. Il sortit de la voiture, respira profondément l'air frais puis alla s'assoir sur un des bancs tourné vers la vallée par laquelle il était monté. Il contempla quelques secondes la vue, s'étira, puis se retourna pour faire face à la 325i stationnée derrière lui. Il l'observa avec un mélange de curiosité, d'amusement et de crainte.
_ « C'est quoi ton secret? » murmura-t-il tant pour lui même que pour la voiture immobile.
Son regard se posa à nouveau sur les 4 optiques rondes et agressives qui fixaient résolument la même direction. Il ne pouvait pas s'empêcher de penser à son grand-père à chaque fois qu'il observait cette voiture.
_ « Qu'est-ce que vous me mijotez tous les deux? » se demanda-t-il à voix haute.
Son interrogation fut interrompue par un bruit de moteur qui approchait. La Clio surgit du dernier virage de la montée du col, ralentit, puis s'immobilisa à côté de la Bmw. Pierre en sortit, dévisagea Eric quelques secondes, puis reporta son attention sur la 325i.
_ « Impressionnant! » s'exclama-t-il plein d'admiration,
_« Tu t'es bien foutu de moi quand même! » ajouta-t-il avec un petit rire.
_ « J'avoue que je ne pensais pas pouvoir te dépasser avec ce tacot lorsqu'on est parti de chez toi, mais lorsqu'on était sur la route du col j'ai tout de suite senti la différence de puissance, même si je ne voulais pas l'admettre. »
_ « Dépasser? Tu appels ça dépasser toi? Tu m'as littéralement laissé sur place comme si j'allais en marche arrière! »
Eric éclata de rire à cette remarque.
_ « Excuse-moi, je ne voulais pas porter atteinte à ta fierté de pilote » parvint-il à articuler entre deux rires.
_ « En plus, tu as rouler vachement vite! Tu m'as fait une peur bleue lorsque tu as attaquer le virage devant moi après m'avoir doublé! »
_ « Tant que ça? » s'étonna Eric, « J'en avais pas l'impression pourtant... »
Tous deux observaient la Bmw avec intérêt, puis Pierre tressaillit subitement et lança avec précipitation:
_ « Ouvre ton capot, il faut que je vérifie quelque chose! »
_ « Mon... Mon capot? Qu'est-ce que tu veux dire? »
_ « Fait ce que je te dis, je vais peut-être trouver une explication à la puissance de cette voiture... »
Eric mit un certain temps à trouver le déverrouillage du capot, puis, à peine celui-ci entrouvert que Pierre le leva d'un coup sec. Il l'immobilisa avec la cale prévue à cet effet puis plongea son regard dans le bloc moteur qui venait d'apparaître. Eric vint se placer à côté de lui et l'imita... Mais tout ce qu'il observait, c'était des tuyaux et une bouillie métallique à laquelle il ne comprenait strictement rien. Ah bravo, il avait l'air fin le passionné de sport automobile là. Il jeta un coup d'oeil à son ami et le vit très concentré.

Pierre inspectait le moteur de la 325i sans bouger et sans dire un mot. Ne comprenant rien à ce qu'il voyait, Eric partit s'assoir sur le banc à côté et observa la scène de loin. Au bout d'un moment, Pierre sortit la cale et referma enfin le capot. Il garda un moment les mains posées dessus, la tête baissé et l'air pensif, puis vint vers Eric et s'assit à côté de lui.
_ « Alors? » l'interrogea ce dernier, « Tu as trouvé quelque chose d'intéressant? »
_ « Et bien... A vrai dire... Ce moteur me semble tout à fait normal... »
Eric faillit en tomber à la renverse. Il avait passé tout ce temps les yeux plongés dans le bloc moteur pour finalement lui annoncer ça?!
_ « Ah... Pourquoi tu pensais qu'il avait été trafiqué? »
_ « Pour tout t'avouer, j'y ai pensé sérieusement... »
_ « Ah oui? Parce que je t'ai dépasser facilement? »
_ « Roh ça va n'en rajoute pas toi. »
Eric ricana, il adorait depuis toujours taquiner Pierre sur sa voiture.
_ « Et bien, déjà, il a eu ce bruit que j'ai entendu lorsque tu as démarrer ton moteur tout à l'heure... Et maintenant, ta vitesse anormale en monté... »
_ « Tu penses que ça a quelque chose à voir? »
_ « Faut dire aussi que je ne m'y connais pas des tonnes en mécanique! Mais bon, comme ça à première vue, ton moteur semble normal... Après il y a peut-être des modifications que je ne peux pas voir. »
_ « Mouai... Enfin, si on repartait? On est déjà au milieu de l'après-midi et il commence à faire froid ici! »
_ « Tu as raison. En route pour St Florent! J'espère que tu ne me distancera pas autant dans la descente... En tout cas, je part devant, ça t'évitera de me dépasser. »
_ « Tu es dur avec toi même! » se moque une dernière fois Eric.
Les deux amis s'échangèrent un sourire puis montèrent chacun dans leur voiture. Eric fit marche arrière, regarda des deux côtés de la route, mit son clignotant, puis prit la direction de la descente vers St Florent.

_________________



Dernière édition par Burnout le Dim 18 Mai - 20:58, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leirachy
Drifteur
Drifteur


Messages : 37
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: [RP Drift] Skid Dimension By Burnout   Sam 17 Mai - 1:45

Moi je l'ai déjà lu je la trouve superbe
Mais pour ceux pour qui ça ne serai pas encore fait vous avez de la lecture :mrgreen:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arken Syel
Camioneur Gay
Camioneur Gay


Messages : 128
Date d'inscription : 12/12/2007
Localisation : DTC :D

MessageSujet: Re: [RP Drift] Skid Dimension By Burnout   Sam 17 Mai - 1:46

Mouais, mais de la bonne lecture, c'est bien écrit, sans trop de fautes ni rien, sérieusement j'adore.
Go la suite ! ;P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
audric31
Drifteur Accro
Drifteur Accro


Messages : 88
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: [RP Drift] Skid Dimension By Burnout   Sam 17 Mai - 2:18

Fiou ! Tout ces mots ! affraid

Bon là sorry mais j'ai pas le courage de tout lire !

Je lirais ça demain ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoda74
- Boulet 4 Ever -
avatar

Messages : 483
Date d'inscription : 18/10/2007
Age : 23
Localisation : Haute savoie

MessageSujet: Re: [RP Drift] Skid Dimension By Burnout   Sam 17 Mai - 14:55

On peu éviter d'écrire en italique? Car sa fait mal aux yeux déja
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoda-en-force74.skyblog.com
Burnout
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 233
Date d'inscription : 25/03/2008
Localisation : Bastia (Corse)

MessageSujet: Re: [RP Drift] Skid Dimension By Burnout   Sam 17 Mai - 14:57

Tu trouves? Tous les RP ont toujours été écris en italique et c'est la première fois que je lis ça. Fallait pas regarder les screens de Darak Laughing

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoda74
- Boulet 4 Ever -
avatar

Messages : 483
Date d'inscription : 18/10/2007
Age : 23
Localisation : Haute savoie

MessageSujet: Re: [RP Drift] Skid Dimension By Burnout   Sam 17 Mai - 15:12

Eux ils m'ont péter les yeux, c'est pas pareil :mrgreen:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoda-en-force74.skyblog.com
OXYDE
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 420
Date d'inscription : 22/10/2007
Localisation : Essonnes Rang : Admin & Skinneur N\'k

MessageSujet: Re: [RP Drift] Skid Dimension By Burnout   Sam 17 Mai - 19:42

Alalla Burnout...sacré Burnout,
je me doutais en lisant t'es posts un peu partout sur les fofo de la communauté que tu avait un certain talent pour t'exprimer, et cette superbe histoire que tu nous sort là vient confirmer ce que je pensé: t'as un vrai talent pour manier les lettres Very Happy
Encore gg! t'as de l'imagination, du "style" comme dirait une certaine prof de Français à moi , franchement, on en redemande!

Allez je continu de lire Very Happy

_________________




Ne clique surtout pas ICI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ffam.asso.fr/
Burnout
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 233
Date d'inscription : 25/03/2008
Localisation : Bastia (Corse)

MessageSujet: Re: [RP Drift] Skid Dimension By Burnout   Sam 17 Mai - 20:47

Roh c'est trop gentil ça Oxydou Razz

Ce soir je me met sur l'écriture du chapitre 4, c'est là où ça devient interessant Cool

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loverskater
Drifteur Accro
Drifteur Accro
avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Re: [RP Drift] Skid Dimension By Burnout   Sam 17 Mai - 20:55

YEAHHHHHHHHHHHHHHHH Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leirachy
Drifteur
Drifteur


Messages : 37
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: [RP Drift] Skid Dimension By Burnout   Dim 18 Mai - 0:03

Ah parceque c'était supposé ne pas être intéressant jusqu'ici ?

Mon dieu ... Rolling Eyes j'imagine pas la suite ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Burnout
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 233
Date d'inscription : 25/03/2008
Localisation : Bastia (Corse)

MessageSujet: Re: [RP Drift] Skid Dimension By Burnout   Dim 18 Mai - 13:33

Chapitre 4 posté, voir EDIT 5e post Wink

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leirachy
Drifteur
Drifteur


Messages : 37
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: [RP Drift] Skid Dimension By Burnout   Dim 18 Mai - 14:45

Superbe Wink

vivement la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
audric31
Drifteur Accro
Drifteur Accro


Messages : 88
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: [RP Drift] Skid Dimension By Burnout   Dim 18 Mai - 14:46

Bon je viens de lire ton RP et je le trouve pas mal du tout ! Smile

Je ne sais pas pourquoi mais j'avais comme un pressentiment sur la premiere voiture d'Eric ! Héhé ! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Burnout
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 233
Date d'inscription : 25/03/2008
Localisation : Bastia (Corse)

MessageSujet: Re: [RP Drift] Skid Dimension By Burnout   Dim 18 Mai - 14:51

audric31 a écrit:
Bon je viens de lire ton RP et je le trouve pas mal du tout ! Smile

Je ne sais pas pourquoi mais j'avais comme un pressentiment sur la premiere voiture d'Eric ! Héhé ! Twisted Evil
Merci d'avoir pris le temps, il y a encore beaucoup de chapitres de prévus oO

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OXYDE
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 420
Date d'inscription : 22/10/2007
Localisation : Essonnes Rang : Admin & Skinneur N\'k

MessageSujet: Re: [RP Drift] Skid Dimension By Burnout   Dim 18 Mai - 18:11

Superbe!
Je sens que l'envie de faire des croquis des dépassement va vite m'arriver...

_________________




Ne clique surtout pas ICI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ffam.asso.fr/
Burnout
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 233
Date d'inscription : 25/03/2008
Localisation : Bastia (Corse)

MessageSujet: Re: [RP Drift] Skid Dimension By Burnout   Dim 18 Mai - 18:33

OXYDE a écrit:
Superbe!
Je sens que l'envie de faire des croquis des dépassement va vite m'arriver...
Tu dessines? Je vais peut-être t'embaucher pour faire le manga de mon histoire alors? Laughing Laughing Laughing

Bon je commence a me captiver tout seul avec les aventures d'Eric, chapitre 5 sur les rails Very Happy

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Burnout
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 233
Date d'inscription : 25/03/2008
Localisation : Bastia (Corse)

MessageSujet: Re: [RP Drift] Skid Dimension By Burnout   Dim 18 Mai - 19:58

Ajout d'une description de pierre dans le chapitre 3 et d'une musique dans le chapitre 4.

Les EDIT sont en GRAS.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
audric31
Drifteur Accro
Drifteur Accro


Messages : 88
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: [RP Drift] Skid Dimension By Burnout   Dim 18 Mai - 20:04

Oh putain ouai ça le fait beaucoup mieu avec une musique ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darak
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 18/01/2008
Localisation : Somewhere, over the rainbow...

MessageSujet: Re: [RP Drift] Skid Dimension By Burnout   Dim 18 Mai - 20:27

Promis j'arrête les screenshots pourraves :mrgreen:

Sinon c'est pas mal vos trucs, 'faut être inspiré quoi...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X-trem
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 371
Date d'inscription : 18/10/2007
Age : 25
Localisation : D.T.C

MessageSujet: Re: [RP Drift] Skid Dimension By Burnout   Dim 18 Mai - 20:54

Justement moi je ne le suis plus ... Neutral

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nightkids.forumpro.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP Drift] Skid Dimension By Burnout   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP Drift] Skid Dimension By Burnout
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» mitchell pierce (glisse drift...)
» [Vds] Borne Sega Power Drift (l'écran ne s'allume pas).
» Bataille de Rorke's Drift 1879
» Jeudi 13.12 :: Soirée drift avec serveur audio
» The Fast and the Furious Drift

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Night Kids :: Autres :: Découvertes-
Sauter vers: